L'ARTILLERIE A WATERLOO

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Dim 24 Fév 2013 - 8:44

Un nouveau sujet sur L'artillerie à Waterloo

j'ouvre ce sujet car je commence à réfléchir aux bataillons d'artillerie pour mon jeu. en effet visiblement l'artillerie a jouer un rôle important dans la bataille de Waterloo.
j'ai bien évidemment relus avec un grand plaisir,tous les postes du forum sur vos réalisations et infos sur l'artillerie.

mon approche est la suivante je souhaite réalisé mes soclages d'artillerie donc bien sur avec les canons, mais normalement chaque bataillon étais accompagné de fourgons de munitions mais aussi d'une forge et d'un attelage pour déplacer les cannons et certainement d'une unité de fantassin pour couvrir chaque bataillon d'artillerie .

dans le jeu donc je veux réaliser et organiser tous cela. de plus les soclages d'artillerie sont soit fixe pour les tirs mais les canon doivent être amovible pour êtres attelé aux chevaux en vue des déplacement.

voila beaucoup de questions pour mettre cela en place. a cette étape je pose ce sujet dans ce forum car loin du jeu pour l'instant, je réalise un bataillon mode diorama et je rassemble toutes les info pour me rapproché au mieux de la réalité donc je pense que c'est bien dans ce forum .

par exemple on parle souvent du parc d'artillerie et on a vu de superbe réalisation. mais a Waterloo y avait il un parc d'artillerie et ou ce trouvait il ???

un autre exemple, on voit toujours des rangée de canons mais les fourgons de munition ou était il ? et la forge suivait elle toujours juste derrière???????

et lors de la bataille les cannons était il posé une bonne fois pour toutes ou avaient ils le temps de les déplacer pendant la bataille ??? etc etc...
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

artillerie à waterloo

Message  aragorn1968 le Dim 24 Fév 2013 - 9:08

Tout d'abord bonjour,
Pleins de questions pour ce diorama, auquel je ne sais répondre mais les idées énoncées sont superbes, j'ai hâte d'en voir la réalisation.
bon courage pour la réalisation.

Aragorn1968
avatar
aragorn1968

Messages : 65
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 49
Localisation : Pornic 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Dim 24 Fév 2013 - 9:20

Pour mon essais je suis parti sur un bataillon de dutch belgian de 8 pièces j'imagine que ce n'est pas très représentatif de waterloo mais il était bien là et cela m’évite de taper directement dans mes boite de francais ou d'anglais pour mon test.

avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Lours 24 le Dim 24 Fév 2013 - 10:27

Arthur Wellesley a écrit:et lors de la bataille les cannons était il posé une bonne fois pour toutes ou avaient ils le temps de les déplacer pendant la bataille ??? etc etc...

My Lord,

Pour les Français, il y a très peu de détail sur les mouvements des pièces mais il semble bien qu'il y ai eu quelques mouvements. Le meilleurs exemple étant sans doute le cas des pièces de 12 de la grande batterie tle que raconté par le général qui la commandait à Waterloo, le général Desalles.

Le général Desalles a écrit:"J'étais auprès du comte d'Erlon quand M. de Labédoyère, général aide de camp de l'Empereur, vint me dire de sa part qu'il me donnait le commandement d'une batterie de quatre-vingts bouches à feu, qui se composait de toutes mes batteries de six, de ma réserve de douze, et des réserves des 2e et 5e corps, ce qui ne formait réellement que cinquante-quatre bouches à feu dont vingt-quatre de douze. J'avais d'abord l'ordre de mettre en batterie toutes ces pièces dans la position que nous occupions, à mi-côte, sur une seule ligne, et de commencer le feu de toutes à la fois pour étonner et ébranler le moral de l'ennemi. J'allais me conformer à cet ordre quand le général Ruty, commandant en chef l'artillerie, vint à moi et me dit de faire la reconnaissance d'une position plus avancée afin de l'occuper plus tard. Vieux soldat, sachant par théorie et par pratique que tout mouvement sur le champ de bataille est une crise, et que surtout un mouvement d'une grande quantité d'artillerie est dangereux, je le fixai longtemps, interrogeant son regard pour être bien certain qu'il parlait sérieusement. Quand j'en eus acquis la certitude, je fis ma reconnaissance rapidement, puis au retour j'engageai le feu qui fit tout à coup trembler le sol.
(...)
L'ennemi, dont l'artillerie était comme retranchée, faisait un feu très vif sur nous, qui ne lui cédions ni en promptitude ni en justesse. Je prêtais une attention extrême à la position de l'ennemi, j'examinais attentivement les masses. Le chef d'escadron Waudré, qui commandait mon artillerie à cheval, vint me prévenir qu'à l'extrême gauche de l'ennemi des masses considérables de cavalerie se formaient, me demandant s'il ne devait pas en rendre compte à l'Empereur.
Je lui répondis : - Retournez à votre poste, car l'Empereur n'est pas homme à laisser quelque chose à prévoir ; il est armé d'une excellente lunette et aperçoit sans doute cette cavalerie.
Dans ce moment le feu de l'ennemi devint plus vif, une nuée d'obus, de boulets et même de fusées à la congrève fondait sur nous ; un obus éclata tout près de moi et blessa presque tout ce qui m'entourait. Je reçus un éclat dans le collet de la redingote que je portais sur mon habit, et qui m'engourdit seulement le bras pour un temps assez long. Je méditais le mouvement que j'avais à opérer et que je me proposais d'exécuter partiellement par batterie, faisant feu en avançant. Je venais d'aborder le maréchal prince de la Moskowa dont j'avais la confiance entière, pour l'avertir de ce que j'allais faire et prendre ses instructions, quand j'aperçus le lieutenant-colonel * * * mettre en mouvement les réserves et se porter, sans aucune précaution, sur la seconde position. Il y arrive pourtant et peut s'y mettre en batterie. Au même instant le maréchal me crie : "Vous êtes chargé !" En effet, la cavalerie ennemie, profitant de l'interruption du feu, chargeait la 1re division du 1er corps qui formait un seul carré dans un pli de terrain au-dessous de nous.
Au moment où avait repris le feu de mes réserves, je ne voulus pas laisser un immense intervalle entre elles et mes canons de 6. J'envoyai mon aide de camp dire aux officiers qui les commandaient de se joindre à la gauche de la batterie. Il était trop tard ! L'infanterie, chargée en arrière par une cavalerie formidable, est rompue. Elle arrive pêle-mêle avec l'ennemi sur la réserve d'artillerie dont le feu est paralysé par la crainte de tuer les nôtres. Je n'ai que le temps d'ordonner un changement de front, l'aile droite en arrière sur la pièce de gauche.
(...)"

Par contre, à la lecture des Waterloo Letters, il semble que les batteries anglaises aient fait pas mal de mouvements, pour se ravitailler notamment.
avatar
Lours 24

Messages : 823
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 49
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Dim 24 Fév 2013 - 10:43

Super intéressant ton doc.
mais quand tu dis que les anglais ont fait pas mal de mouvement pour ce ravitailler, dans mon idée ce ne sont pas les cannons qui bougent mais bien les caissons de munition qui vont et qui viennent ?
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  JackNap1948 le Dim 24 Fév 2013 - 11:51

Arthur a écrit:Je réfléchis aux bataillons d'artillerie pour mon jeu, je souhaite réaliser mes soclages d'artillerie donc bien sur avec les canons, mais normalement chaque bataillon étais accompagné de fourgons de munitions mais aussi et d'un attelage pour déplacer les canons et certainement d'une unité de fantassin pour couvrir chaque bataillon d'artillerie.
Salut Arthur.
On parlait plutôt de sections d'artillerie, de compagnies d'artillerie ou de batteries d'artillerie.
Chaque canon avait un attelage pour ses déplacements et des caissons à munitions, en nombre variable en fonction du calibre de la pièce.
Chaque canon était accompagné de ses artilleurs, à pieds ou à cheval, et généralement d'un certain nombres de soldats "empruntés" aux troupes voisines.
Arthur a écrit:Les soclages d'artillerie sont fixes pour les tirs mais les canons doivent être amovibles pour être attelés en vue des déplacements.
Je ne sais pas à quelle règle tu envisages de jouer, mais dans de nombreuses règles une batterie d'artillerie de 6 canons, par exemple est représentée par soit :
- 1 socle avec 1 canon et 6 artilleurs ;
- 2 socles avec 1 canon et 2 artilleurs ;
- 3 socles avec 1 canon et 2 artilleurs.
Cela dépend également un peu de ton budget figurines, canons et trains d'artillerie, du temps dont tu disposes et de ton envie de peindre.
Le plus simple évidemment est de ne pas coller le canon, et pour montrer qu'il se déplace de l'atteler à son train.
Si le canon est collé, un des moyens les plus simples, je crois que j'avais trouvé cela sur une règle AIRFIX des années 60 "Napoléonic wargaming", est de socler 1 canon et tous ses artilleurs sur une base triangulaire ou trapézoïdale, les angles des côtés correspondant à l'angle de tir de la batterie.
Tu peux ensuite facilement atteler ta base triangulaire au train d'artillerie, pour la base trapézoïdale il suffit de coller un petit timon dans l'axe de celle-ci.
Arthur a écrit:Par exemple on parle souvent du parc d'artillerie et on a vu de superbe réalisation. mais a Waterloo y avait il un parc d'artillerie et ou ce trouvait il ?
Généralement, chaque division, ou brigade indépendante, avait son propre parc d'artillerie qui suivait l'unité en question, et très souvent chaque corps d'armée avait également son propre parc d'artillerie, et c'est plutôt dans ceux-ci que je représenterais les forges.
Généralement, chaque armée, et à fortiori, la Grande Armée avait un parc d'artillerie général, qui était lui bien plus important, car c'est lui qui "alimentait" les différents parcs unitaires (un peu comme un grossiste alimente des semi-grossistes et comme des semi-grossistes alimentent des détaillants).
Je n'ai pas en tête l'emplacement du Parc de la Grande Armée à Waterloo, sans doute assez proche de la position de Napoléon I° au début de la bataille, comme souvent, à moins qu'il ne soit pas envore arrivé à cause des chemins détrmpés par les pluies, mais je pense qu'Internet ne doit pas manquer de cartes qui en mentionnent l'emplacement.
Arthur a écrit:Autre exemple, on voit toujours des rangées de canons mais les fourgons de munitions où étaient-ils ? et lors de la bataille les canons étaient-ils posés une bonne fois pour toutes ou avaient-ils le temps de les déplacer pendant la bataille ???
Son train d'artillerie et son fourgon à munitions étaient placés derrière chaque canon, n'ayant pas tous mes documents de règlements avec moi, je dirais de mémoire à une trentaine de mètres.
La fixité ou la mobilité des canons dépendaient de l'évolution de la bataille, et dépendra dudéroulement de la partie jouée et de la règle de jeu :
- les troupes ne bougent pas, généralement l'artillerie ne bougera pas ;
- les troupes avancent, l'artillerie peut ne pas bouger, mais la plupart du temps suivra, et même quelques fois avancera avant les troupes ;
- les troupes reculent, l'artillerie peut ne pas bouger, mais la plupart du temps suivra le recul, et même quelques fois précèdera les troupes.
Lorsque l'artillerie bouge, la méthode employée dépend de la distance du déplacement à effectuer :
- quelques mètres peuvent se faire à la bricole, certains tirent avec une bricole artilleurs, certains lèvent l'affût, les autres poussent ;
- une certaine distance, ou une distance certaine (voir Fernand Raynaud Very Happy ) ne pourra se être parcourue qu'après repositionnement du fût de canon sur l'affût, attelage du train, déplacement jusqu'au nouvel emplacement choisi, puis dételage du canon, éloignement du train, repositionnement du fût de canon sur l'affût, positionnement du canon par les artilleurs, puis ensuite le chargement du canon et le tir.
Le positionnement du fût de canon sur l'affût servait à équilibrer le canon fixe ou mobile, et était réalisé avec l'aide d'une chèvre (l'outil pas l'animal Very Happy ).
De nombreuses règles prennent en compte cela, en diminuant ou supprimant la possibilité de tir des canons qui ont bougé au cours du tour de jeu.
Les soldats "empruntés" aux troupes voisines, n'étaient pas vraiment là pour protéger les canons, mais ils étaient surtout utilisés pour le positionnement et l'approvisionnement en munitions, et pour ce faire ils faisaient la "navette" entre chaque canon et son caisson, et lorsqu'une batterie d'artillerie changeait de position les soldats "empruntés" étaient rendus à leurs unités respectives et d'autres soldats étaient "empruntés" aux troupes nouvellement voisines.

Un besoin d'une Armée, qui peut apparaître comme une petite chose, mais qui est pourtant très important, c'est le ravitaillement en eau.
J'ai découvert cela, il y a moins d'un an sur le forum "Napoleon Series Discussion", ici : http://www.napoleon-series.org/cgi-bin/forum/webbbs_config.pl.
Les besoins en eau d'une armée sont considérables, on peut vivre un certain temps sans mahger, mais pas sans boire, hommes et chevaux, et il faut continuellement refroidir les fûts des canons, car pas d'eau peu de tirs avant l'arrêt complet des tirs.
Une vieille légende court encore sur le fait que les artilleurs urinaient dans les âmes des canons, mais déjà il fallait que les gars soient grands car les âmes sont assez hautes, de plus même s'ils urinaient dans les seaux, les gars qui n'avaient pas beaucoup bu n'avaient sans doute pas grand chose à donner, et s'ils donnaient la quantité et la périodicité étaient limitées.
Pour résoudre ce problème chaque Corps d'Armée de ma Grande Armée Française au 1/300° (6 mm) dispose d'un chariot avec une tonne (grand tonneau), je pense que je pourrais vous poster quelques photographies de ceux-ci d'ici quelque temps..

Voilà un résumé que j'espère tout de même relativement complet, et j'espère avoir répondu à tes questions.
Bonne journée et à plus tard.
Jacques.

____________________________________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Décor "simpliste" pour rejouer, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
JackNap1948

Messages : 2487
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Dim 24 Fév 2013 - 12:04

he bien merci pour tous ces renseignements, ca apporte de l'eau à mon moulin
je revien toute a l'heure et je te donne les details de ce que je m'impose pour mon parc d'artillerie

BON AP
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Lours 24 le Dim 24 Fév 2013 - 13:10

Arthur Wellesley a écrit:Super intéressant ton doc.
mais quand tu dis que les anglais ont fait pas mal de mouvement pour ce ravitailler, dans mon idée ce ne sont pas les cannons qui bougent mais bien les caissons de munition qui vont et qui viennent ?

Dans mon idée, c'était comme ça aussi.
Mais d'après les waterloo letters, c'était souvent toute la batterie qui se repliait.

Sitôt que j'ai du temps, je te poste quelques WL.

Autre témoignage intéressant, c'est le témoignage de Debrack, officier dans les lanciers rouge. Il parle d'un batterie de la garde qui a été avancée à grand peine pour soutenir les charges de cavalerie. Et qui ... leur tirera dessus.
avatar
Lours 24

Messages : 823
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 49
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 9:18

Je ne sais pas si ça peut t'aider ça...

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Lun 25 Fév 2013 - 10:08

salut judge
oui ça m'aide complètement, ça marque bien l'idée d'un certain nombre d’étape dans la démarche de jeu, c'est nickel.
maintenant l'idée est de réaliser le soclage avec tous les éléments, canon , attelage, fourgons de munition, pelotons de protection, commandement, eau pour le refroidissement etc...

je part sur 8 canons en batterie je doit donc faire le point sur le train qui l'accompagne ( 8 Canons c'est déjà 8 attelage de 6 chevaux etc...)

2 canons par socle soit 4 socle + 8 socle d'attelage donc deja 12 etc...
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

recherche de ref de fig

Message  Arthur Wellesley le Lun 25 Fév 2013 - 10:18

je vais sur plastic soldier pour faire mes recherche de ref pour constituer tous cela donc si vous avez des préférence ou des conseils sur la qualité des figs ou les boite qu'il faut que j' hachette .

déjà je trouve que les hat son petit et pourtant c'est dans cette marque qu'il y a le plus de ref d'attelage du train !!!
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 10:25

Les plus belles sont les Zvezda quoi qu'il arrive.
Le pb des Hät, ce sont les artilleurs qui sont très laids...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Lun 25 Fév 2013 - 10:31

problème c'est que chez zvezda il n'y a pas d'attelage et de fourgons ???
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  JackNap1948 le Lun 25 Fév 2013 - 10:55

Arthur Wellesley a écrit:problème c'est que chez zvezda il n'y a pas d'attelage et de fourgons ???
Salut Arthur.
Chez Zvezda, il y a cette référence : Set 8028 - French Foot Artillery, ici : http://www.plasticsoldierreview.com/Review.aspx?id=965
Quelques photographies :

et

Bonne journée et à plus tard.
Jacques.

____________________________________________
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).




Décor "simpliste" pour rejouer, à une dizaine de joueurs, la Bataille d'Eylau en 1807.
avatar
JackNap1948

Messages : 2487
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 69
Localisation : 93 + 83 + 22.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Lun 25 Fév 2013 - 12:01

oui c'est une belle ref zvezda mais elle est introuvable ou hors de prix en Angleterre sur des sites que je ne connais pas dommage, mais je vais chercher sur ebail des fois que !!!
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 12:09

Introuvable ?? Ca va pas bien Arthur ?
http://cherbourg-maquettes.com/catalog/figurines-figurine-72-76-zvezda-8028-artillerie-francaise-1810-1815-p-7221.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Lun 25 Fév 2013 - 12:24

OUPS... autant pour moi je passe la commande de suite
merci
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 12:28

Sinon sur ebay tu en trouves dans la boutique Drum and Flag en Angleterre. 16€ mais port gratuit...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Lun 25 Fév 2013 - 12:47

si je ne me trompe pas un addict figurinne a fait un sujet ou il présente tous ses attelages superbe il en a fait un paquet mais je ne retrouve pas le sujet !!! (caisson de munition , porte roue ...)
et j'aimerai revoir tous cela si vous vous en souvenez ou le nom de l'artiste que je le trouve dans l'album
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 13:02

C'est Gnon qui a fait ça.
Mais il est aux abonnés absents depuis un bail et ne reviendra pas.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  wipy le Lun 25 Fév 2013 - 14:10

Tiens my Lord si ça peut aider....

avatar
wipy

Messages : 1182
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 57
Localisation : Arnouville 95

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  bristethobennic le Lun 25 Fév 2013 - 15:33

judgefredd a écrit:C'est Gnon qui a fait ça.
Mais il est aux abonnés absents depuis un bail et ne reviendra pas.

Comment sais tu qu 'il ne reviendra pas, c'est définitif ? Shocked
avatar
bristethobennic

Messages : 7794
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 44
Localisation : près de Charolles (71)

http://bristethobennic.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Lun 25 Fév 2013 - 17:58

gnon ne viendra plus ???
et vous avez effacer tous ses sujets ???

sinon merci wipy pour tes photos c'est une des ref qu'il me faut sans aucun doute

j'ai fait un schéma de la constitution d'un bataillon de 8 canons avec leur soclage en convoi et en position de tir



avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Dim 3 Mar 2013 - 16:27

j'ai commencé a positionné mes attelage sur mes bases hexagonales de jeu qui ne font que 5,5 d’arrête et sait vraiment trop petit même pour l’installation de deux cannons en position de tir . donc j'ai décidé d'agrandir mes base de jeu hexagonal a 7,5 d’arrête ce qui fait de soclage de 13,5 X 12 ce qui est beaucoup mieux.

même pour tous les éléments du jeu chaque soclage pourra vraiment avoir une mise en scène propre très proche des petits dioramas c'est donc super pour le plaisir à réaliser.
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Arthur Wellesley le Jeu 7 Mar 2013 - 8:25

ca y est sur vos bon conseil j'ai commandé le french artillerie je les reçois dans 48H, en passant j'ai eu le gars de cherbourg maquette au tel il est vraiment sympa. j'ai commandé aussi le caisson de bagage HÄT et a ce sujet j'ai une question, je n'ai pas encore vu les caisson de munition et autre chariot mais penser vous qu'il faille les refaire en scratch pour un meilleur rendu ou peut on les garder et les peindre car il sont bien niveau qualité. gnon travaillai sur les base ou les a t'il complétement refait ???
avatar
Arthur Wellesley

Messages : 860
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 51
Localisation : AUTUN

http://waterloo-jeu.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ARTILLERIE A WATERLOO

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum